Aurore Pantini
RSS

Faire le deuil d’un animal

Faire le deuil d'un animal.

Perdre son animal, c’est perdre un compagnon de vie. L’animal disparu laisse souvent un grand vide dans le quotidien de ses maîtres. Le deuil est un processus plus ou moins long qui dépend de la relation que le maître entretenait avec son animal.

La perte d’un animal

Perdre son animal de compagnie est un traumatisme. Qu’il meurt de vieillesse, par accident ou qu’il soit euthanasié pour abréger ses souffrances, la perte est toujours difficile à surmonter pour le maître.

Lorsque le décès est naturel, le maître a le temps de s’y préparer. La mort fait partie du cycle de la vie et le propriétaire connaît l’espérance de vie de son animal.

Mettre volontairement fin à la vie de son animal pour le libérer de ses souffrances est une décision difficile mais courageuse. Le maître se sent souvent coupable de n’avoir pu faire autrement.

Lorsque la mort est soudaine ou inattendue (accidents, maladies foudroyantes…), la douleur est d’autant plus intense que le choc est brutal. Le maître ressent de la colère et refuse de croire à cette disparition prématurée.

Les étapes du deuil d’un animal

Il est normal d’être triste et déprimé à la mort de son animal. Pour certains, tout le quotidien tourne autour de leur compagnon. À sa mort, ils ne savent plus quel sens donner à leur vie. Le processus de deuil passe par plusieurs phases :

  • Le choc de la perte caractérisé par un sentiment de lassitude, des insomnies, la perte d’appétit, des crises de larmes, de longs silences…
  • La dépression caractérisée par un sentiment de solitude, de prise de conscience de la réalité, le besoin de protection, de consolation, d’écoute…
  • La consolation arrive lorsque la douleur s’estompe et que l’on peut à nouveau supporter le souvenir de son animal disparu.

La perte d’un animal est vécue différemment par chaque individu. Certains n’osent pas parler de leur peine alors qu’elle est naturelle. Il ne faut pas avoir honte ou se sentir coupable, afin de laisser faire le processus de deuil.

Une cérémonie pour faire le deuil

 Lorsqu’un animal meurt, on ne sait bien souvent pas quoi faire du corps. Il existe plusieurs solutions pour le maître :

  • Laisser le corps chez le vétérinaire qui se chargera des formalités.
  • Achetez une place dans un cimetière animalier, exclusivement réservé aux animaux.
  • Faire incinérer le corps de votre animal afin de conserver les cendres dans une urne ou les disperser dans un endroit de votre choix.
  • Si vous habitez à la campagne, vous pouvez enterrer le corps de votre animal dans votre jardin. Attention néanmoins, au respect des réglementations : profondeur et chaux vive.

Un cérémonial peut aider les maîtres à faire le deuil de leur compagnon disparu. Rendre un dernier hommage et dire adieu à son fidèle compagnon aide à prendre conscience de la réalité. Organisez par exemple une petite cérémonie avec les membres de la famille proche.