Aurore Pantini
RSS

Le chrysanthème : la fleur de la Toussaint

Depuis l’Armistice de 1918, les français comme les belges, ont pour tradition, le jour des morts, d’offrir des chrysanthèmes. Ces plantes vivaces et annuelles font parti de la famille des Astéracées et sont destinées essentiellement au fleurissement des tombes.

Étymologiquement, le chrysanthème signifie “fleur d’or” et il en existe plusieurs variétés, telles que les pomponettes (elles corresponds aux chrysanthèmes des fleuristes),  les grosses têtes, les marguerites d’automne (que l’on appelle également les américaines) …

Ces fleurs sont associées à la mort en Europe (France, Espace, Pologne, Croatie, …) mais aussi en Asie orientale. Contrairement aux européens, aux États-Unis le chrysanthème a une signification positive et en Australie, on offre même des chrysanthèmes pour la fête des mères.

Bien que ces fleurs soient connues pour fleurir essentiellement les tombes, il s’agit aussi de jolies plantes très colorées qui permettent de fleurir les jardins et les terrasses.

Les chrysanthèmes peuvent être disposés dans des jardinières ou directement plantées dans de la terre grâce au fait que ces plantes supportent des températures légèrement en dessous de 0 degrés.

A savoir : il est également possible de faire des boutures de chrysanthèmes.