Aurore Pantini
RSS

Les monuments mixtes : le choix de l’évolution future

Les monuments mixtes.

L’inhumation ou la crémation sont les deux choix possibles, dès lors que l’on prépare ses obsèques. Même si la décision est personnelle, elle entraine des conséquences pour l’ensemble de nos proches, à moins d’avoir eu recours à la création d’un monument mixte.

Les obsèques, un choix personnel

Même si le sujet reste tabou dans bien des situations, les défunts ont, dans leur très grande majorité, déjà abordé le choix de leurs obsèques. Ainsi, ils se sont prononcés sur le choix, opéré entre l’inhumation et la crémation. Depuis ces dernières années, la crémation séduit de plus en plus les Français, si bien qu’aujourd’hui, elle représente près de 25 % des enterrements.

Très rapidement néanmoins, ce choix devra aussi être complété par d’autres éléments de réponses, permettant de le préciser. Ainsi, le lieu d’inhumation sera pris en compte par l’exécuteur testamentaire, mais aussi la société de pompes funèbres. La volonté de reposer parmi les siens peut alors contredire le choix initial du défunt.

Les obsèques, la dimension familiale

Il est de plus en plus fréquent, qu’au sein d’une même famille le choix des obsèques soit différent d’un membre à l’autre. Or, le besoin pour une même famille d’être réunie même après la mort reste une ambition largement partagée.

Jusqu’à ces dernières années, cette volonté de se réunir se traduisait par la création d’un caveau familial, qui permettait de réunir les différents membres d’une même famille. Avec la crémation, et le développement de cette dernière, il apparait délicat de répondre à cette ambition familiale, tout en respectant les dernières volontés de chacun des membres de la famille.

En effet, si le caveau familial permettait, grâce à une même concession, de réunir tous les membres de la même famille, l’urne cinéraire a bouleversé cet équilibre, en multipliant alors les monuments funéraires, en fonction du choix de l’inhumation ou de la crémation.

Les monuments mixtes, une solution modulable

C’est pour répondre à ces problématiques, que les sociétés de pompes funèbres proposent désormais des monuments mixtes, qui peuvent accueillir dans le caveau aussi bien des cercueils que les urnes cinéraires pour les membres de la famille, ayant fait le choix de la crémation.

Ces monuments mixtes, nés des demandes formulées par de nombreuses familles, apportent ainsi une réponse concrète à plusieurs désirs. Pour commencer, grâce à ce type de réalisations, il est possible de réunir tous les membres d’une même famille, au même endroit. C’est donc en un même lieu, que les proches pourront se recueillir et rendre hommage à leurs chers disparus.

D’autre part, ces monuments mixtes restent la seule solution pour respecter les dernières volontés des défunts, comme par exemple le choix de la crémation, sans pour autant les exclure du lieu d’inhumation familiale.

Enfin, le monument mixte sera également la possibilité pour une même famille de ne pas multiplier les concessions, tant pour les caveaux que pour les urnes cinéraires. Une solution, qui au delà des convictions, se révèle plutôt économique.