Aurore Pantini
RSS

Comment choisir un caveau funéraire ?

Choisir un caveau funéraire.

Construction souterraine recevant les cercueils sous un monument, le caveau funéraire peut accueillir de un à dix cercueils selon la taille choisie et le règlement particulier du cimetière. Si le caveau a la réputation de coûter cher, il présente aussi des avantages. Avant de choisir un caveau, il convient de prendre en considération plusieurs éléments.

Quels sont les différents types de caveau ?

Un caveau peut résulter de différents types de construction. Il peut être construit en béton coulé (avec des murs de 15 à 20 cm d’épaisseur) ; en éléments préfabriqués (à partir de ciment armé vibré); en couronnes (à partir de béton armé vibré), ou en monobloc étanche (à partir d’un seul bloc en béton vibré).

 Il est possible de différencier les caveaux selon leur configuration. Ainsi, un caveau peut s’articuler autour, d’une part, de cases simples ou doubles, d’autre part, de tiroirs simples ou doubles, et, enfin, avec ou sans mur à refend.

Pourquoi choisir un caveau ?

Lorsqu’une famille souhaite être rassemblée sur une même concession, son choix se portera naturellement sur un caveau funéraire. Il est courant de dire que le caveau représente un coût élevé. Cependant, un caveau peut accueillir plusieurs défunts, ce qui permet de réaliser des économies sur le long terme. De plus, il faut savoir que les cercueils inhumés en pleine terre ont du mal à résister à l’humidité du sol et au poids de la terre. En prenant place dans un caveau, les cercueils restent intacts sur la durée.

Combien de temps pour construire un caveau ?

Suite à un décès, la construction d’un caveau funéraire prend généralement trois jours. Ce délai peut être raccourci ou rallongé selon le climat et le type de caveau choisi. Dans le cas d’un caveau 1 place, le fait de devoir installer la construction à 2 mètres de profondeur permet au béton de sécher rapidement. En revanche, dans le cas d’un caveau 6 cases, la construction sera installée à 4 mètres de profondeur, rallongeant le temps de séchage.

Il peut arriver que les temps de construction d’un caveau soient particulièrement importants. En attendant que la construction soit prête, il est possible de placer le défunt dans une chambre funéraire. Une autre solution est celle de l’inhumation dans un caveau provisoire. Pour placer ultérieurement le corps dans le caveau définitif, il est nécessaire de reconstituer un dossier.

Que faire lorsqu’il ne reste plus de place disponible au sein du caveau familial ?

Lorsque qu’un caveau familial est entièrement occupé, il est possible de creuser le sol de manière à ajouter des places supplémentaires. Autrement, il est envisageable de procéder à une opération appelée la « réduction de corps ». La réduction de corps s’entend comme l’exhumation des corps des défunts enterrés depuis plus de 5 ans afin que leurs restes soient placés dans des coffres plus petits, des reliquaires. Selon la volonté des familles, ces reliquaires pourront être à nouveau inhumés ou encore incinérés.

Le caveau dépositoire au profit du caveau provisoire

Depuis 2011, l’Assemblée Nationale a opté pour une nouvelle décision qui consiste à positionner les cercueils qui sont en attente d’un transfert dans des caveaux provisoires et non dans des caveaux dépositoires.

En savoir plus sur les caveaux dépositoires et provisoires.