Aurore Pantini
RSS

Les décès dans le monde

Les décès dans le monde

On estime que chaque année, ce sont près de 60 millions d’êtres humains qui décèdent sur la planète. Mais, de nombreuses statistiques plus poussées (évolution de la mortalité, causes des décès) sont disponibles. Voici donc un panorama complet des décès dans le monde.

Un nombre croissant de décès à prévoir

Actuellement, un peu moins de 170 000 personnes décèdent chaque jour dans le monde (soit environ 2 personnes par seconde), un chiffre relativement stable depuis une dizaine d’années. Pourtant, depuis le début des années 2000, le taux de mortalité ne cesse de diminuer passant de 0,91% en 2000 à 0,81% en 2010. Mais cette diminution est compensée par une hausse importante de la population sur la même période, ce qui explique la relative stabilité du nombre de décès.

En effet, lors de la dernière décennie, on a pu noter une nette amélioration des conditions de vie en particulier dans les pays du Tiers Monde, expliquant tout ou partie de la baisse du taux de mortalité. Cependant, les économistes estiment que le contexte des années 2010 ne devrait pas permettre une baisse si significative au cours de la prochaine décennie. Aussi, étant donné que les études projectives de la population misent sur une croissance de cette dernière, on devrait assister à un essor important du nombre de décès au niveau mondial d’ici 2020.

Des causes de décès multiples et variées

Même s’il est parfois difficile d’établir la cause réelle d’un décès, en particulier dans des pays ne disposant pas d’infrastructure médicale adaptée, l’Organisation Mondiale de la Santé produit de nombreuses études afin d’établir quelques statistiques quant aux causes des décès survenus aux quatre coins de la planète.

Nous pouvons ainsi observer que la première cause de mortalité dans le monde sont les maladies cardiovasculaires (12,8%). Viennent ensuite les maladies vasculo-cérébrales et les AVC (10,4%) puis les infections des voies respiratoires (6,5%). D’autres maladies sont également à l’origine de nombreux décès : c’est le cas, entre autres, du VIH (3,1%), de la tuberculose (2,4%) et du diabète (2,1%). La première cause non médicale de décès est l’accident de la route,qui représente 2,1% des décès.

A noter également que le tabac serait, selon certaines études, à l’origine de plus de 10% des maladies conduisant au décès. Comme quoi fumer n’est peut-être pas si inoffensif qu’on nous le dit parfois.

Des disparités Nord – Sud importantes

Les nombreuses inégalités économiques entre l’hémisphère Nord et l’hémisphère Sud ont d’importantes conséquences sur les décès. En effet, si la majorité des personnes mourant en Europe ou en Amérique du Nord sont âgées de plus de 60 ans, dans les pays du Tiers Monde, on peut constater de nombreux décès chez les personnes âgées de 35 ans et moins.

De même, le manque d’hygiène dans de nombreux pays de l’hémisphère Sud (en particulier les pays africains) est à l’origine de la large prépondérance des maladies infectieuses comme raison de décès alors que dans le Nord, ce sont les maladies liées à l’âge qui prédominent.