Aurore Pantini
RSS

Salons des produits et services funéraires : professionnels des pompes funèbres

Salons des produits et services funéraires

Afin de développer leurs offres en matière de produits et services funéraires, les professionnels du secteur ont la possibilité de se rendre sur des salons lors desquels se dévoilent les tendances et les nouveautés de demain. Si, en 2011, des salons du funéraire comme celui de Paris ont été particulièrement remarqués, 2012 promet également de favoriser les rencontres entre les principaux acteurs funéraires.

De l’intérêt d’organiser des salons funéraires

Les salons funéraires sont généralement réservés aux professionnels : agence de pompes funèbres, sociétés de services funéraires, conservateurs de cimetière, marbreries, fleuristes, etc. Par leur ampleur, ces salons traitent des différentes problématiques liées à l’univers du funéraire. De la cérémonie, aux soins, des matériaux à l’outillage, des services aux machines, chaque spécialité fait l’objet de nouveautés qui y sont exposées. A l’image des autres secteurs, le funéraire aussi doit savoir évoluer. C’est pourquoi les conférences ou les espaces de débat se multiplient lors de ces évènements.

Le salon Funéraire Paris 2011

Du 17 au 19 novembre 2011 au Parc des expositions du Bourget, s’est tenu le Salon professionnel international de l’art funéraire. Avec près de 229 exposants et 25% de sociétés étrangères venant d’Europe, d’Asie ou des États-Unis, ce salon s’inscrit comme l’un des leaders des salons professionnels du secteur funéraire en Europe.

Lors de cette édition, de nouvelles tendances se sont dessinées pour le marché funéraire. Les professionnels du secteur souhaitent maintenant attacher une plus grande importance à la personnalisation des cérémonies. Le design occupe, lui aussi, une place grandissante dans les préoccupations des concepteurs de produits funéraires : priorité aux lignes épurées, ouverture vers des formes plus audacieuses et démocratisation de la couleur pour les urnes, cercueils ou plaques.

Autre tendance : l’éco-durabilité. Désormais, les familles qui achètent des produits funéraires souhaitent pouvoir accéder à des offres intégrant une dimension environnementale, en phase avec les préoccupations du défunt. Ainsi,  apparaissent des urnes et capitons biodégradables, ou encore des solutions de filtrage des déchets suite à une crémation. C’est également le moyen de revenir à des produits plus traditionnels et conçus à partir de matériaux respectueux de l’environnement.

En 2012, dans quel salon funéraire se rendre ?

Les salons funéraires ne sont pas que l’apanage des Français. En 2012, les professionnels du marché funéraire se tourneront vers l’Italie et le salon Tanexpo, une des références internationales du secteur. Cette édition 2012 se tiendra à Bologne du 23 au 25 mars.

L’opportunité sera donnée à des laboratoires sur la thanato-esthétique et la thanatopraxie de faire part de leurs avancées dans les domaines de l’exposition du corps (techniques de camouflage cosmétique, de maquillage pour cadavres,…). Les compositeurs floraux y feront également des démonstrations et pourront donner libre cours à leur inspiration.

En France, se tiendra à Lyon du 15 au 17 novembre 2012 un Salon international des arts, techniques et équipements funéraires. Existant depuis plus de 30 ans, ce salon couvre une offre très complète : fabrication et distribution d’articles funéraires, hygiène et soins, équipements, cérémonies, services,…