Aurore Pantini
RSS

Quels symboles funéraires et dans quelles conditions ?

Symboles funéraires

Formes et détails de la pierre tombale, fleurs choisies pour les obsèques ou pour décorer la tombe… il existe mille et une façons d’honorer la mémoire du défunt avec des symboles sciemment choisis. Les symboles funéraires sont révélateurs de sa personnalité, de son âge ou encore de sa profession et peuvent en dire long sur les conditions de sa disparition…

Symbolique funéraire : les formes, couleurs, objets, plantes…

Le choix d’un monument funéraire n’est pas toujours aisé. Certains détails sauront personnaliser une tombe en respectant les signes distinctifs du défunt. Ainsi, la forme des monuments funéraires a son importance.

Le cercle ou l’arc de cercle symboliseront, par exemple, le ciel et la perfection. Un cœur gravé dans la pierre ou apposé sur la tombe sera le signe de l’amour porté au défunt. La croix, symbole religieux par excellence est aussi évocatrice de renouveau. Quant à la colonne brisée, qui est souvent utilisée sur les monuments aux morts, elle est le symbole d’un décès prématuré.

Animaux et créatures imaginaires

Sur les tombes, chaque animal, existant ou imaginaire a sa signification. Ainsi le dragon, omniprésent autrefois, symbolise le mal vaincu. Cette créature a en effet le pouvoir de chasser les esprits. Le hibou, animal nocturne par excellence, est le symbole de la connaissance. Il évoque également que le défunt est parvenu à vaincre les ténèbres. Le chien, est quant à lui le symbole de la fidélité. Certains maîtres très attachés à leur animal choisissent de graver dans la pierre la silhouette de leur compagnon, en souvenir.

Blanc et mauve, les couleurs du deuil

Chaque fleur est un symbole à part entière et il est important de bien en choisir la couleur. Autrefois, les fleurs associées au deuil ne pouvaient être traditionnellement que blanches ou mauves.

Le blanc est, en effet, la teinte associée au deuil car elle est synonyme de lumière, mais aussi de résurrection et de passage de la nuit au matin. C’est aussi la couleur choisie pour honorer la mémoire d’un jeune enfant.

Le mauve évoque la tristesse. C’est donc une couleur associée de manière ancestrale au deuil. Longtemps, les personnes en deuil s’habillaient d’abord en noir puis, dans un second temps en mauve, en signe de « demi-deuil ».

Fleurs de couleurs pastel ou vives : en souvenir du défunt

Aujourd’hui, les habitudes ont évolué. Les couronnes et bouquets funéraires s’habillent désormais d’un éventail de couleurs très variées.

Les couleurs pastel sont généralement adoptées en signe d’amitié pour le défunt. Le rose pâle est particulièrement approprié, tout comme le bleu clair des hortensias par exemple, qui fera référence au ciel. Ces couleurs pastel ont l’avantage de se marier facilement entre elles ou avec du blanc.

Quant aux couleurs plus vives, elles sont généralement réservées aux sentiments plus forts, comme la passion. Attention, les couleurs vives sont plus difficiles à assortir entre elles. Il est conseillé de ne choisir dans ce cas qu’une seule couleur et de la marier, pourquoi pas, avec un élégant feuillage.