Aurore Pantini
RSS

La résurrection

Résurrection

La résurrection désigne le retour à la vie d’une personne décédée. Ce mot vient du latin « resurgere », qui signifie littéralement « se lever une nouvelle fois ». La résurrection de Jésus est le fondement de la foi catholique.

Le peuple juif et l’idée de résurrection

La résurrection fait son apparition dans Les Livres des Maccabées de la Bible, qui relatent les souffrances endurées par le peuple juif, deux siècles avant Jésus-Christ. Les frères Maccabées étaient de fervents défenseurs de la foi juive.

A cette époque, des croyants subissaient des persécutions religieuses terribles. Parce que les hommes au pouvoir voulaient mettre fin à cette foi, les juifs furent torturés et connurent de nombreuses exécutions.

Ne pouvant se résoudre à l’idée que Dieu soit capable d’abandonner hommes, femmes et enfants à leur triste sort et les laisser mourir pour défendre leur foi, ils en déduisirent que « Dieu ne peut abandonner dans la mort son serviteur ». L’idée de résurrection de la chair naissait alors dans les esprits.

La résurrection : thème central du Nouveau Testament

Dans La Bible, on trouve le mot «résurrection» écrit avec une majuscule. Il désigne le retour à la vie de Jésus-Christ, le troisième après sa mort par crucifixion, selon les Écritures. Cette croyance est basée sur les témoignages des apôtres et d’autres témoins ayant connu le Messie. Selon ces témoignages, le corps de Jésus disparaît de son tombeau avant d’apparaître de nouveau, vivant, à leurs yeux.

A l’époque, cette croyance n’était pas partagée par tous les croyants de la communauté juive. Si des allusions à la Résurrection apparaissent dans l’Ancien Testament, c’est le Nouveau Testament qui traite véritablement ce thème comme objet de foi. Outre celle de Jésus, de nombreuses autres résurrections y sont évoquées.

Toutefois, la résurrection du Christ diffère de toutes les autres, car elle n’est pas un simple retour à la vie terrestre mais le passage à une nouvelle vie en Dieu. L’apôtre Paul affirme à ce sujet que ceux qui ressusciteront après Jésus connaîtront la vie éternelle dans une enveloppe spirituelle, et non un corps mortel.

Qu’implique la croyance en la résurrection ?

Trois principales implications doctrinales sont engendrées par la croyance en la résurrection. La première est la possibilité d’un retour physique à la vie sur Terre, grâce à l’action de Dieu. La seconde est la victoire spirituelle de la Vie sur la Mort, permise par l’œuvre rédemptrice du Christ pour les Hommes. Enfin, la troisième est la résurrection véritable, qui survient lors du jugement dernier : chaque Homme saura ainsi s’il est destiné au paradis ou à l’Enfer.

Cette dernière englobe d’ailleurs deux types de résurrection, selon les millénaristes. L’une concerne exclusivement les justes et surviendra lors du retour du Christ parmi les Hommes. La seconde vaudra pour tous et surviendra lors du Jugement dernier, à la fin des temps.

Le thème de la résurrection est véritablement au centre de la foi des chrétiens et constitue l’une de leurs aspirations les plus grandes, une fois que la mort leur aura emportés.