Aurore Pantini
RSS

Funérailles

funérailles

La crémation

Processus funéraire de plus en plus courant, la crémation n’est toute fois pas autorisée dans un certain nombre de pays. La crémation est un processus funéraire qui consiste à brûler le corps du défunt, puis de récupérer les cendres afin de les remettre à la famille du défunt. Ainsi, faire le choix de la crémation est un choix important. Par la suite, concernant les cendres, différentes possibilités sont offertes à la famille du défunt.

>>  Crémation

L’inhumation

Contrairement à la crémation où le corps est brûlé, l’inhumation est un processus funéraire qui consiste à enfouir le corps du défunt dans la terre. Le corps n’est pas enfouit tel quel dans la terre. Le corps est déposé dans un cercueil avant d’être mis dans un caveau situé dans un cimetière. L’ensemble de ces étapes constituent l’enterrement du défunt, c’est un rite funéraire qui consiste à rendre un dernier hommage au défunt.

>>  Inhumation

Les monuments mixtes

Lors de la rédaction d’un testament, le testateur a le choix entre l’inhumation et la crémation. Qu’il choisisse l’un ou l’autre, ceci aura des répercutions sur la famille du défunt. C’est ici que les monuments mixtes interviennent. En effet, les agences de pompes funèbres proposent des monuments mixtes, c’est à dire des lieux qui permettent d’accueillir autant des cercueils que des urnes cinéraires.

>>  Monuments mixtes