Aurore Pantini
RSS

Transmettre des messages après son décès

Transmettre des messages après son décès

Le concept parait saugrenu, pourtant, de plus en plus d’internautes souhaitent transmettre des messages après leur décès. Grâce à des sites web tels que Laviedapres.com, laisser des messages, des documents importants mais aussi la gestion de sa vie numérique à ses proches est une initiative qui n’a plus rien d’exceptionnel.

Laisser des messages après sa mort, pourquoi ?

Transmettre des messages à ses proches après son décès serait-il une façon de toucher du doigt l’éternité ?

C’est toutefois un moyen très pratique de confier toutes sortes de documents importants à sa famille, après la mort. De quoi aider ses proches à gagner en temps et en tracasseries administratives, notamment au cours de l’épisode souvent fastidieux de la succession.

Parce que la technologie est de la partie, les défunts peuvent également transmettre des vidéos ou des sons à leur famille (exemple : le testament sur vidéo). Un moyen de raviver les souvenirs et de créer un lien permanent entre les générations passées et futures.

Grâce à ces documents, les défunts restent partiellement dans le monde des vivants. Pour que la vie numérique continue après la mort, les identifiants Facebook, Twitter ou de blogs sont également transmissibles aux proches.

Les entreprises à l’origine de ce concept se positionnent sur un marché encore vierge. Au-delà du côté pratique ou sentimental, c’est ici l’univers de la mort et de la prévoyance qui se voient dédramatisé.

Comment laisser des messages après sa mort ?

« La Vie d’Après » fut le tout premier site à développer le concept d’héritage numérique en proposant aux internautes de laisser simplement un message à ses proches. Au menu également, la gestion post-mortem de son identité numérique.

Grâce à des instructions précises, les proches du défunt savent immédiatement s’ils doivent fermer les différents comptes et sites ou s’ils doivent envoyer un ultime message. L’interface a été pensée pour une gestion simple et intuitive. Après inscription sur le site, divers documents numérisés peuvent être sauvegardés. Des documents de valeur sont également stockés, comme par exemple des contrats d’assurance ou des actes notariés. Autre option, la sauvegarde des identifiants aux différents comptes de réseaux sociaux et autres boites mail.

Enfin, ceux qui en ont l’envie pourront y stocker leurs mémoires. Des instructions seront laissées pour que l’ensemble de ces informations soient transmises au moment le plus opportun aux personnes voulues.

La vie digitale post-mortem : un véritable business

Recevoir des messages de ses proches après leur mort est toujours un moment émouvant. Pour ceux qui l’ont testé, ce concept aiderait aussi à se libérer l’esprit et à dédramatiser la mort. Il est toutefois conseillé avant de consulter tout contenu laissé par un proche disparu de bien choisir le moment le plus approprié.

Dans le domaine de la transmission de messages numériques après la mort, La Vie d’Après fut un véritable pionnier. Depuis, le concept a fait des émules et d’autres sites sur le même principe ont fait leur apparition. Ainsi, E-mylife mais aussi ForUforever, After Me et Edeneo sont autant de sites qui vous proposent globalement les mêmes services.