Aurore Pantini
RSS

Faire son deuil

Faire son deuil

Les différentes étapes du processus de deuil

Après un deuil, il y a différentes étapes que l’on nomme le processus de deuil. Concrètement, on parle des quatre étapes du processus de deuil. La première phase du processus qui consiste à accepter la réalité de la perte, une deuxième phase consistant à affronter la douleur et la dépression, une troisième phase qui demande de s’adapter à une nouvelle vie sans le défunt, et une quatrième phase qui consiste à retrouver la vie et réapprendre à aimer.

>>  Étapes du processus de deuil

Les divers types de deuil

On peut penser que les deuils se ressemblent, mais ce n’est pas du tout le cas. En effet, on peut identifier différents types de deuil, qui dépendent de l’identité du défunt. De manière générale, s”il s’agit du deuil de l’un de vos proches (enfant, conjoint, parents, …), le deuil sera généralement très douloureux. On peut également citer le deuil d’un ami, d’un collègue de travail, d’un animal…

>>  Différents types de deuil

Les sentiments après un deuil

Lors du décès d’une personne de votre famille, d’un ami, d’un animal, d’un collègue de travail… les sentiments sont d’une intensité incomparables. On peut éprouver différents sentiments, tels que de la sidération,  de la tristesse, du chagrin, de la douleur, de la colère, de la culpabilité, de la révolte, de la honte, de l’agressivité…   Tout dépend des personnes. On peut éprouver une seule forme de sentiments tout au long de cette phase, mais la plupart du temps, les sentiments évoluent.

>>  Sentiments après un deuil

Expliquer la mort à un enfant

Lors du décès de l’un de vos proches, en plus que ce soit difficile pour vous d’être confronté à celle-ci, vous allez devoir l’expliquer à votre enfant. Cette étape peut s’avérer bien compliquée. C’est pourquoi, Condoleances.com a confectionné pour vous un article dédié exclusivement à la manière d’expliquer la mort à un enfant. Pour découvrir cet article, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

>>  Expliquer la mort à un enfant

Le deuil après un suicide

Parmi les différents types de deuil, en  plus de l’identité du défunt, la manière dont la personne est décédée modifie quelque peu les sentiments éprouvés. Le deuil après un suicide est une forme de deuil particulièrement difficile à surmonter. Les sentiments éprouvés par des personnes endeuillées après un suicide varient quelque peu, mais généralement, les proches sont en état de choc.

>>  Deuil après un suicide

Se recueillir après un deuil

Pour se recueillir après un deuil, on peut identifier différents lieux de recueillement. On peut notamment citer la chambre funéraire (quelques jours avant l’inhumation ou la crémation), le cimetière (inhumation traditionnelle), à l’endroit où les cendres ont été dispersées après une crémation (exemple : propriété privée, au pied d’un arbre, …) ou encore au sein d’un lieu de culte (exemple : église).

>>  Lieux de recueillement

Le devenir des cendres

Après une incinération, que l’on appelle également la crémation, la famille du défunt réceptionne les cendres du défunt dans une boîte qu’on appelle urne funéraire. Après être en possession de celle-ci, les proches du défunt peuvent choisir où déposer l’urne funéraire. Les membres de la famille peuvent choisir de déposer l’urne dans un columbarium, un caveau funéraire, un caveau à urne, …

>>  Devenir des cendres

Adoucir la période de deuil

Pour adoucir la période de deuil, différentes possibilités sont offertes, mais la plupart du temps ceci dépend du caractère de la personne endeuillée. Néanmoins, Condoleances.com a confectionné pour vous un article qui concentre un certain nombre d’éléments à faire pour adoucir cette période difficile de deuil. Pour visualiser cet article, cliquez sur le lien ci-dessous :

>>  Adoucir la phase de deuil

Le jour des morts et la Toussaint

Le 1er novembre, chez les chrétiens, on a coutume à célébrer le jour de la Fête Chrétienne de la Toussaint, tandis que le 2 novembre, on fête les morts. Il existe dans l’esprit de nombreux individus une certaine confusion entre ces deux dates et donc ce qui en découle. Par conséquent, nous vous invitons à découvrir tout ce que vous recherchez sur le Jour des Morts et la Toussaint en cliquant sur le lien ci-dessous.

>>  Jour des morts et Toussaint

Les cartes de remerciements décès

Quelles sont les fonction des cartes de remerciements décès ? Quels sont les différents types de cartes de remerciements de décès ? Quelles expressions intégrer à une carte de remerciements de décès ? Tant de questions que vous vous poserez certainement si vous êtes amenés à rédiger une carte de remerciements décès. Découvrez toutes les réponses que nous avons formulé aux questions ci-dessous.

>>  Cartes de remerciements décès

Associations qui vous aident en période de deuil

Il ne s’avérer très difficile de surmonter l’étape douloureuse de deuil. Pour vous aider à traverser cette période compliquée, vous pouvez faire appel à des associations spécialisées. Bien qu’immédiatement après le décès de l’un de vos proches, grâce au soutien de vos proches, vous n’éprouviez pas le besoin de faire appel à ces associations, vous pouvez plusieurs mois après ressentir le besoin de vous confier.

>>  Associations d’aide dans un deuil

Le deuil d’un animal

Bien que pour certains perdre un animal ne paraisse que peu traumatisant, la perte d’un animal de compagnie peut réellement être une période très pénible. En effet, il s’agit d’un réel compagnon de vie, le maître pouvait entretenir une réelle relation avec son animal de compagnie. Comme pour le deuil d’un Homme, il y a différentes étapes du processus de deuil : le choc, la dépression, puis la consolation.

>>  Deuil d’un animal

Faire le deuil d’un enfant

Faire le deuil d’un enfant est une période très difficile et longue pour des parents. Le deuil d’un enfant peut être perçu comme un deuil sans fin car il reste une cicatrice qui ne disparaît jamais entièrement. Comme pour le deuil d’une autre personne ou le deuil d’un animal, il y a différentes phrases du processus de deuil. Une première phase au cours de laquelle différents sentiments surgissent (colère, isolement…) et une deuxième phase d’acceptation et de prise en main.

>>  Deuil d’un enfant

Le deuil périnatal

Il est très difficile de se remettre d’un deuil périnatal, cela peut prendre plusieurs mois ou plusieurs années. La difficulté à surmonter cette étape dépend en partie des différents cas : un enfant né mort et non viable, un enfant né vivant et non viable, un enfant né vivant et viable. Pour faire face à cette épreuve, les parents endeuillés peuvent faire appel à des associations spécialisées.

>>  Deuil périnatal